ITHYAALA

Deux sites utiles

BOnjour à tous , 

Visitez ces deux sites utiles  

www.muslima.fr

www.directlangues.com

 

 

Posté par ith yaala à 20:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


22 juin 2014

 

cheikh bourezki mohamed

 

 

CHEIKH  BOUREZKI MOHAMED

 

DIT :cheikh Mohamed Ben meziane Ben elhamdi Ben rabie Ben Arezki Ben yaala .

 

Lyazid nith yaala: Cheikh Mohammed n'cheikh Meziane N'imezghidhen ,de son vrai nom Bourezki Mohamed, né en 1910,à arch  ikhlidjene ,commune de Guenzet, dans la basse Kabylie  ,au nord de la wilaya de Setif,fils de Meziane et de yamna iwatek.

 frère de Mohand Essaid ,imam et enseignant de son état à la mosquée djamae el djoumoua et Sid Ali oukhlifa,de 1932 à 1956.compagnon de cheikh Saïd Salhi,rabie Bouchama,et Youcef Yalaoui, décédé à l'âge de 71 ans en 1981.

 

Posté par ith yaala à 12:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 juin 2014

Condoléances 

C'est avec une grande tristesse que nous venons d'apprendre ce jour le 20/06/2014,le décès de MR ABDERAHMANE L'KHIER à l'age de 83 ans, à son domicile à ghermoul-Alger centre-
Nous présentons nos sincères condoléances à la famille ABDERAHMANE et miséricorde et bénédiction du seigneur au défunt.

Posté par ith yaala à 13:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

16 juin 2014

"LES GENS QUI FONT MON VILLAGE : COMPTOIR DU "CAFE DES AMIS"

comptoir

                les gens qui font mon village:

LYAZID NITH YAALA :C'est au  mois de juin, au "café des amis"  de Mustapha NIth Ammar, où je sirotais un café- presse, en compagnie de quelques amis,  mon regard se posa sur le comptoir, sur lequel j'étais accoudé, un véritable chef-d'œuvre s'offre à mes yeux, un Comptoir-Bar, sculpté d'une main de maitre, de fabrication artisanale, en chêne massif, agréable au toucher, recouvert d'étain, surmonté d'un meuble sur la façade arrière comme accessoire.

Mustapha, qui remarqua mon admiration  devant une telle merveille, s'approcha doucement et m'apostropha :"alors il te plait le comptoir?" dit-il d'un ton souriant. " un bijou ! " répondis-je" avec enthousiasme .

 

Mustapha  enchaine: ce bar-comptoir à une histoire, il est miraculeusement encore debout , très utile, et il a  plus de 50 ans de service! il appartenait à l'époque, à un français propriétaire d'un bar à "Zaati" ,à l'entrée Est de guenzet,sur la route de bordj Zemmoura quelques mètres de l'actuelle mosquée  El Atiq ,à son départ en  1959, il  fut racheté par mon père l'Mouloudh  NIth Ammar alors garde-champêtre, lors de l'ouverture de notre café en ce même endroit et depuis toujours à Lotta n'souk, pour une modique somme de 200 francs.

 

Le Français, propriétaire du bar, a eu une nébuleuse idée d'apprivoiser une compagnie de perdrix, avec laquelle il décorait sa devanture, il  les nourrissait de graines de semences, toujours à heure fixe, et les entretenait avec attention et amour,  attirant ainsi beaucoup de curieux, et les clients ne manquaient pas.

La cage posée sur le comptoir, contenant  des perdrix gambra, appelées aussi perdrix rouges de barbarie, leur plumage  arbore de jolies couleurs rougeâtres avec des dominantes noires et blanches sur le ventre, qui lui assure un excellent camouflage au cœur de la végétation basse.

Un jour il décida ,de les relâcher, devant un parterre de clients  mécontents car  ils  n'entendront plus leur gloussement , les perdrix plus que jamais libres, prennent leur vol à coups d'ailes rapides et bruyantes vers le maquis avoisinant.

 

A' la surprise générale, le soir; juste au coucher du soleil, à l'heure fixe de l'habituel repas, la volée de perdrix fut son entrée ,se posa sur le comptoir et pénètre à l'intérieur de la cage pour se nourrir, et sans tarder somnole puis tombe dans un sommeil profond jusqu'au matin.

Chaque jour, au petit matin, avant l'aube, elles quittent leur "mangeoire", passent la journée à un point d'eau ,et à se reposent dans un endroit abrité durant les heures les plus chaudes ,et le soir venu reprennent à l'heure tapante, et de façon presque magique, leur envol vers le "dortoir" : le Bar.

 

Tout le monde était intrigué par ce comportement inhabituel de ces gallinacés pourtant de nature sauvage, et après moult recherches, il s'est avéré que le Français, le propriétaire du bar, introduisait dans les graines de semences un opiacé qui au fil du temps les rendaient  dépendantes.

 

Accoutumées. les perdrix reviennent chaque soir ,à la même heure et au même endroit  à la recherche de la graine "miracle", jusqu'au  jour, de retour vers le bar, qu'elles  trouvèrent fermé à jamais, elles regagnèrent ainsi ,et pour toujours, la vie sauvage,  dans les maquis d'Ith Yaala et d'ailleurs.

l.ouali 16 juin 2014

 

 

Posté par ith yaala à 19:30 - Commentaires [1] - Permalien [#]

"LES GENS QUI FONT MON VILLAGE :

Posté par ith yaala à 19:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]



14 juin 2014

 

 

 

 

 

 

Posté par ith yaala à 22:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Posté par ith yaala à 12:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Posté par ith yaala à 11:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 juin 2014

 

 

 

 

 

 

Posté par ith yaala à 14:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 juin 2014

Journée de volontariat à IGHZER N CHREA

 

 DEs volontaires ont nettoyé la source d'eau à ighzer n chrea 'EL BIR " le 6 Juin , une deuxième journée sera organisée pour terminer le travail 

Soyez nombreux à participer .

 

chrea 01chrea 2

chrea 04chrea 03

chrea 05chrea 07

chrea 06chrea 08

chrea 09chrea 12

chrea 10chrea 11

Posté par ith yaala à 23:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

....ET MISS ITH YAALA 2014 EST ......

Chers membres de l'association AZAR nith yaala 

Quoi de plus beau que de donner de la joie à des enfants et c'était très très beau . 

Vous avez bien travaillé pour organiser cette fête pour les enfants , ce fut un succés total , félicitations.

 

MISS ITH YAALA 2014 EST         ZINEB FEDDAD DU VILLAGE IGHIL LEKHMISSS            

                                             MABROUUUKKK 


mis ith yaala 2014 - Faire Video

Posté par ith yaala à 20:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 juin 2014

BONNE FËTE LES ENFANTS

LA FETE SERA TRES BELLE CAR IL Y AURA LA PRESENCE DE BEACOUP D'ENFANTS 

EMBELISSEZ ENCORE PLUS LA FTE PAR VOTRE PRESENCE CHERS YAALAOUI 

mm

Posté par ith yaala à 21:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 mai 2014

LES BATISSEURS DU VILLAGE " LEs DERNIERS DES MOHICANS "

  

Lyazid NIth Yaala : Arezki Uhafi de son vrai nom Hafri arezki, était le précurseur des maçons à Guenzet, issu d'une famille de bâtisseurs ,de père en fils, il a appris le métier dans le tas, tout se fait à la tête, pas besoin de dessin, ni de croquis ,il est l'architecte, le mâcon et l'entrepreneur, en même temps, c'est lui qui a initié également d'autres hommes à ce métier et à venir renforcer l'équipe composée  ,de son fils layachi et son cousin germain,Amar Uhafi, et d'autres Seddik Uabbas (Abbes Seddik),Taieb el Ghidouche (Abderrahmane Taieb), Rabah NIth Bahmed,  Berkouk Berkouk et Tahar ubouchmoukh (bouchemla Tahar) . Ils sillonnaient les villages et les hameaux, avoisinants à bâtir maisons et fontaines, à restaurer sols et toitures il n'y'a pas un endroit ou' ils n'ont pas laisser leurs empreintes, ils sont les maîtres d'ouvrages de presque la moitié des maisons du village. Du matériel, et outils de travail, pas grand-chose, ils leur suffisaientt juste d'une truelle, une taloche et d'un fils à plomb et le tour est joué. Ils avaient du génie , et du savoir-faire, à force d'exercer et d'apprendre, le résultat ,est dans l'effort , la méthode appliquée et le fruit d'un compromis de toute l'équipe, car ce n'est pas par hasard que le style et le patrimoine architectural transmit d'une génération à l'autre fut préservé.La réalisation d'une maison ou d'une autre structure, oeuvre de toute une vie, est abordée avec rigueur et efficacité, le maître d'oeuvre; Arezki et ses maçons, tiennent compte des désirs et des besoins du propriétaire et dans le respect des délais et du budget ,et souvent font crédit ,pour des mois voir des années à ceux qui ne peuvent s'acquitter de leur du , car pour beaucoup de gens du village, rassembler, une aussi grande somme pour la construction d'une maison, est extrêmement difficile ,voir inimaginable vu, leur maigre profit tiré du travail de la terre, et l'absence d'autres ressources financières. parfois les villageois utilisent un autre moyen de payement: le troc, en cédant l'équivalent d'une parcelle de champs, par ci, d'une bête de somme par là, qui est revendue par la suite pour payer les ouvriers. Pour les plus chanceux, c'était une période plus ou moins faste , en empruntant la maxime "quand le bâtiment, va tout va," ils ont créé de l'emploi dans le village, des ateliers de menuiserie, pour la fabrication des portes et fenêtres, des exploitations de carrières d'argile qui fournissent la matière première des tuiles, et des magasins de matériaux de construction ont vu le jour, des bucherons , pour couper ,et transporter à dos de mulet, le bois depuis les maquis et forets de la région, des forgerons pour la serrurerie, et autres besoins de la ferronnerie: fer à cheval, hoquets….. Actuellement dans le village, plusieurs bâtisses et fontaines encore debout sont l'oeuvre de cette équipe ainsi la légendaire source d'eau qui porte le nom du bouc appartenant au père fondateur Djeddi yaala, "thala Abad" la plus ancienne des fontaines fut construite par Arezki et ses ouvriers, "thala N'Guenzet",à Ighzer n'thala (le ravin de la fontaine )à l'entrée Est du village ,il en est de même de la mosquée laaraf, située à Taneqoucht, de la mosquée de Sid Ahmed ou Youcef (ith ahmed ou youcef) à "lahdada" et de plusieurs maisons appartenant à des particuliers . A' travers cet article ,nous rendons hommage à ces bâtisseurs d'un genre particulier, pour le travail accompli, dans le respect des traditions ancestrales, un exemple à méditer de bravoure, et du génie humain.

L.OUALI JUIN 2014.Moins

 

Posté par ith yaala à 23:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

FÊTE DES ENFANTS A GUENZET 07 JUIN 2014

Bonjour ith yaala ,

 

azar15

A chaque occasion nous honorons nos chouhadas et temoignons de notre reconnaissance infinie pour le sacrifice qu'ils ont fait pour nous offrir la liberté , 

nous rendons aussi hommage à nos ainés qui nous ont transmis des valeurs humaines que nous essayons de suivre.

Prendre soin des enfants est une façon de rester fidèles et continuer leur combat , donner de la joie  un peu de rêve à nos enfants contribue pour beacoup à leur éducation et donc assurer la releve , c'est pour cela que une fête pour ces enfants est importante à mon avis et la participation de chacun est la bienvenue .

Le site setifnews a chiosi l'article de Issad Guenzet pour marquer la journée mondiale de l'enfance :  

Posté par ith yaala à 11:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 mai 2014

Journée mondiale de l'enfance 2014 à Guenzet

Bonjour
A l occasion de la journee mondiale de l enfance ' l association azar nith yaala organise une fete pour les enfants le 07 juin 2014 
Vous êtes cordialement invités.
ON compte sur votre présence et participation .que la fête cette annéee soit aussi joyeuse que celle de l'année dernière .
Soyez nombreux.

azar14

azar1azar2azar7

azar3azar4azar6

azar5azar13

azar8azar9

azar10azar12

azar11

Posté par ith yaala à 12:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]



Fin »